22 prédictions pour les crypto-monnaies, NFT, Bitcoin et Stablecoins en 2022

22 prédictions pour les crypto-monnaies, NFT, Bitcoin et Stablecoins en 2022

22 prédictions pour les crypto-monnaies, NFT, Bitcoin et Stablecoins en 2022

22 prédictions pour les crypto-monnaies, NFT, Bitcoin et Stablecoins en 2022

Que va-t-il se passer après la plus grande année de crypto-monnaie ?

2021 a été la plus grande année de l’industrie des crypto-monnaies. Et ce n’est pas seulement parce que les prix des jetons ont augmenté, certains ont fait des culbutes énormes mais parce que la croissance des crypto-monnaies cette année a pris la forme d’une adoption, d’une intégration et d’une innovation majeures, comme la politique du Salvador en matière de bitcoin et l’adoption des NFT par les grandes marques et les célébrités grand public.

Que va-t-il donc se passer après la plus grande année de tous les temps ? Probablement une année moins importante.

L’année qui vient de s’écouler a été unique, surtout parce que l’élan du day-trading qui a éclaté pendant la période du COVID s’est traduit par une adoption et une innovation réelles de la part d’entreprises comme Twitter.

Et comme vous le savez, la crypto est généralement très cyclique, car les nouveaux adeptes s’épuisent et se brûlent les ailes, puis se retirent pour panser leurs plaies et apprendre avant de replonger. L’année 2021 a déjà brisé le rythme d’expansion et de ralentissement de la crypto, alors tout est possible.

Même si elle est moins spectaculaire que 2021, l’année 2022 verra des mouvements majeurs, tels que le lancement d’Ethereum 2.0 (enfin !) et peut-être une consolidation de la NFT-mania. Et compte tenu de la maturation du secteur, il y aura beaucoup de capitaux pour financer la poursuite de la construction de projets intéressants et de nombreuses possibilités de s’impliquer si vous êtes attentif.

Il y a également des facteurs majeurs du monde réel qui affecteront la crypto, des taux d’intérêt américains à l’inflation en passant par les variantes du COVID – certains plus prévisibles que d’autres.

Ce qui suit est un mélange d’impressions de David Z. Morris de CoinDesk sur ce qui va arriver, et des idées (généralement bien supérieures) d’autres observateurs de la crypto. Il ne s’agit pas de conseils financiers, et la plupart de ces informations ne se réaliseront sans doute pas, mais j’espère qu’elles vous aideront à vous faire votre propre idée de la route à suivre.

1. Le marché global des jetons va se stabiliser même si les crypto-monnaies vont faire leur entrée dans le grand public

Attendez-vous à au moins une période de marchés de jetons instables et essentiellement stagnant. Je suis de plus en plus convaincu que nous ne verrons pas un drawdown massif comme en 2018, mais 2021 était une année tellement énorme qu’un retour à la moyenne est fort probable en termes strictement mathématiques. Je pense qu’il y a une bonne possibilité que le bitcoin établisse un nouveau sommet historique au-dessus de 69 000 $ d’ici la fin de 2022, même si je ne parierais pas que cela soit durable avant 2023.

Les grandes entreprises tentent de comprendre comment les crypto-monnaies pourront s’intègrer dans leurs activités. Des gestionnaires de fonds spéculatifs aux dirigeants de Starbucks, tous prennent des mesures qui pourraient avoir un impact sur la façon dont nous utiliserons la monnaie numérique cette année.

“J’espère que nous allons voir beaucoup plus d’attention portée à l’utilité”, a déclaré Denelle Dixon, PDG de Stellar Development Foundation. “Au lieu de se concentrer uniquement sur quelques cas d’utilisation qui créent un grand battage médiatique, nous verrons plus d’attention sur les cas d’utilisation qui apportent une réelle valeur. Et davantage de discussions autour de l’inclusion financière. ”

2. Elon Musk continuera d’induire en erreur et d’embrouiller les personnes qui découvrent les cryptos

D’ici la fin de l’année 2022, une fois qu’il aura compris qu’il ne s’agit pas de Nick Szabo, Elon prétendra être Satoshi bien qu’il n’ait pas “compris” la preuve de travail (PoW). Craig Wright le poursuivra pour diffamation, et l’hilarité sera au rendez-vous.

3. Eth2 arrive.

Elle est prévue depuis des années, mais la transition d’Ethereum vers la preuve d’enjeu (PoS) franchira enfin une étape définitive l’année prochaine, lorsque la nouvelle chaîne PoS Beacon Chain fusionnera avec la chaîne PoW actuelle. Cela implique un certain degré de risque, et les grands avantages de la transition pourraient ne pas arriver avant 2023, lorsque le nouvel Ethereum commencera à introduire le sharding.

La chose la plus importante à noter est probablement que, au moins jusqu’à la mise en œuvre du sharding, la transition PoS ne devrait PAS affecter les frais de transaction sur Ethereum. Les frais élevés de l’année dernière ont été en grande partie responsables de la popularité d’autres blockchains de niveau 1 comme Avalanche, et la mise à niveau d’Ethereum ne devrait donc pas vraiment perturber cet élan.

4. La diversité de la couche 1 est réelle.

L’une des choses les plus haussières que j’ai vues cette année a été la fragmentation de l’intérêt des utilisateurs pour des applications réelles et significatives à travers un certain nombre de blockchains. Dans le secteur des NFT, par exemple, nous avons constaté un intérêt sérieux non seulement pour Solana, mais aussi pour Tezos et d’autres blockchains.

Cependant, comme l’équipe de Bankless l’a expliqué dans son épisode “5 choses que nous avons bien comprises“, il y a de bonnes raisons de penser qu’à long terme, il est plus probable qu’il y aura deux ou trois chaînes de contrats intelligents dominantes que cinq ou six.

L’année prochaine, on assistera à une expansion de la diversité des plateformes que les gens utiliseront réellement, mais elle sera suivie d’une véritable concurrence et, finalement, d’une reconsolidation.

5. Le grand découplage des jetons va se poursuivre

Le “découplage” signifie ici que les différents actifs cryptographiques cesseront de suivre simplement le cours du bitcoin. Au lieu de cela, chacun verra des retours basés sur sa proposition de valeur individuelle. Le découplage se produit lentement depuis des années, mais le processus s’est vraiment accéléré en 2021.

LIRE  Comprendre comment fonctionne le Yield Farming ou agriculture de rendement (Guide du débutant)

La différence entre les rendements cryptographiques les plus élevés et les plus bas a vraiment été spectaculaire : Les jetons de couche 1 solana (SOL) et terra (LUNA) ont augmenté de 8 000 % et plus encore, tandis que des projets vieillissants ou défectueux comme EOS et internet computer ont chuté de plus de 80 %.

La leçon est claire : il ne suffit plus d’être “dans la crypto”. Comme pour tout investissement, l’endroit où vous placez votre argent a vraiment de l’importance.

6. Le grand tri dans le minage du bitcoin

Arcane Research prédit que nous verrons davantage d’interdictions de minage de bitcoins l’année prochaine dans les pays dont les réseaux sont faibles ou dont l’approvisionnement en énergie est faible, “tandis que d’autres juridictions riches en énergie adopteront l’industrie”. Il est triste de constater que les pays et leurs citoyens verront des restrictions dans leur participation au Bitcoin, à la fois pour leur propre bien et parce qu’un minage plus distribué est meilleur pour le réseau lui-même.

Mais à moyen terme, il y aura des avantages à cela. L’interdiction de l’exploitation minière dans les pays dépourvus de réseaux électriques suffisamment robustes ou durables devrait pousser davantage de puissance de hachage vers des énergies plus propres, ce qui pourrait atténuer certaines des critiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) unilatérales qui ont fait irruption dans le courant dominant cette année, en grande partie grâce à Elon Musk.

7. Les actions vont continuer à monter, mais plus lentement.

Goldman Sachs prévoit une hausse de 9 % de l’indice S&P 500 en 2022. Ce n’est pas autant que cette année, où l’indice a augmenté de 27 %, mais ce serait tout de même très sain. Sur la base des fondamentaux actuels, c’est un pari défendable – le dernier rapport sur le chômage, par exemple, a été inférieur aux prévisions, et la demande des consommateurs est restée élevée plusieurs mois après la fin des paiements de relance liés à la pandémie.

La question qui subsiste est de savoir si les actions ont encore une grande marge de manœuvre étant donné que les ratios cours/bénéfices sont déjà trop élevés. Les valeurs technologiques et de croissance telles que Tesla ont connu des difficultés ces derniers mois.

8. La Fed va se durcir

La Réserve fédérale américaine va réduire son programme d’achat d’obligations à partir de janvier et devrait également relever les taux d’intérêt en 2022. Cela aura des répercussions compliquées et franchement incertaines sur les crypto-monnaies. En théorie, cela devrait aider à juguler l’inflation, mais pourrait également exercer une pression à la baisse sur les investissements spéculatifs qui ont attiré une partie de l’argent libre de ces dernières années.

Gardez cependant à l’esprit qu’au moins en termes économiques conventionnels, il s’agit d’une bonne nouvelle. Des taux d’intérêt proches de zéro ne profitent qu’aux personnes qui vendent des investissements de faible qualité et à haut risque. Une hausse d’un point (ou même de deux) signifierait que les USA disposeront d’une marge de manœuvre à la baisse lors de la prochaine récession, ce qui constitue un avantage considérable pour la stabilité à long terme des États-Unis.

9. La thèse de l’inflation du bitcoin sera testée

Le bitcoin n’a pas réagi à la hausse de l’inflation comme il aurait dû le faire selon la thèse de la “couverture de l’inflation” présentée par de nombreux défenseurs. Sans doute parce que l’adoption n’a pas atteint un point où le prix sous-jacent est suffisamment stable. Mais si l’inflation se poursuit ou s’accélère, ne serait-ce que pendant le premier semestre de l’année, le bitcoin devra réagir sur le marché pour que la thèse reste crédible à moyen terme.

10. Les cubes de tungstène vont s’effondrer

Recherchez des cubes d’occasion sur eBay, mais gardez un œil sur les frais d’expédition.

11. Les monnaies mèmes vont disparaître

Les monnaies mèmes sont un réel casino, mais elles bénéficient de boucles de rétroaction positives, car les gagnants suscitent un grand intérêt de la part du public, ce qui permet de maintenir les gains. À l’inverse, un cycle baissier ou latéral peut être exceptionnellement brutal. En 2022, les nouveaux venus dans le domaine des crypto-monnaies auront un comportement moins simiesque et essaieront de faire des investissements plus “smart”. Cela signifie que des jetons comme le doge continueront à monter (il a atteint un sommet en mai), et que les nouveaux “pump” auront une hausse limitée.

(Shiba inu est une exception intéressante ici, et une démonstration possible de la façon de transformer un mème en un véritable projet. Son DEX ShibaSwap est au moins à première vue assez intéressant, bien que je ne puisse pas dire avec certitude s’il élèverait le projet hors du statut de monnaie mème, même s’il réussit).

12. Les BUIDLers continuent de BUIDLer

Croyez-le ou non, les marchés qui stagnent ou en baisse ont tendance à être des moments très intéressants pour être dans la crypto. Les shillers ennuyeux disparaissent et les ingénieurs et autres personnes qui créent réellement des choses ont le temps de se concentrer sur la tâche à accomplir. Parmi les projets qui m’enthousiasment dans la prochaine phase de BUIDL, citons Arweave, un système de stockage distribué innovant, Sign-in With Ethereum, qui est à peu près ce qu’il semble être, et tout ce que Jack Dorsey a prévu chez Block (anciennement Square).

13. Des temps houleux pour les anciens projets

L’ascension d’Avalanche, Terra, Solana et Polkadot cette année a marqué la fin d’un véritable élan pour de nombreux projets qui existaient depuis un certain temps. Ces derniers ont promis de grandes choses pendant des années, mais ont sous-performé à la fois technologiquement et sur les marchés lors de la plus grande année de la crypto en 2021. Parmi les projets que je classerais dans cette catégorie figurent Litecoin, IOTA, Cardano, EOS et Hedera, en raison d’un manque d’intérêt de la part des développeurs ou d’une inadéquation technologique avec la direction que prend l’écosystème.

LIRE  Les NFTs vont-ils transformer le monde de l'art ? Sont-ils même de l'art ?

14. L’inflation mondiale va atteindre des sommets

Elle pourrait même reculer d’ici la fin de l’année prochaine. Le sentiment est un énorme facteur d’inflation car il guide la fixation prospective des prix et des salaires. L’inflation va certainement se poursuivre au début de 2022. Les fabricants de produits alimentaires ont déjà annoncé des augmentations de prix qui entreront en vigueur en janvier.

En outre, on peut s’attendre à ce que la vague Omicron de COVID-19 sera relativement brève (principalement parce qu’elle est très contagieuse). Cela signifie qu’une grande partie des pressions qui ont alimenté l’inflation au cours des six derniers mois pourraient commencer à se relâcher d’ici juin ou juillet. Il s’agit notamment des goulots d’étranglement de l’offre causés par le manque de travailleurs agricoles et les arrêts de production en Chine, ainsi que de la hausse sans précédent de la demande de biens durables, qui devrait s’atténuer à mesure que les gens reprennent un semblant de vie “normale”.

N’oubliez pas non plus que, quelle que soit la situation générale du COVID, l’été sera probablement une période très basse, ce qui devrait exercer une pression à la baisse, au moins temporaire, sur la consommation de biens qui a constitué une grande partie de l’inflation.

15. Les DAO vont continuer à se développer mais vont susciter une attention réglementaire sérieuse

Mais d’une manière théorique abstraite – nous pourrions ne pas voir de règles ou d’application réelles, sauf si quelqu’un utilise une organisation autonome décentralisée pour faire quelque chose de vraiment insensé. On entend beaucoup dire que les DAO* sont “la nouvelle société” et que les gouvernements ont tendance à les réglementer. Il y aura des organisations vraiment décentralisées qui seront capables, à un degré ou un autre, d’ignorer la réglementation. Celles qui feront semblant seront mises à mal.

Les DAO constituent un défi fondamental pour les entreprises traditionnelles en ce sens qu’elles sont publiques, transparentes et décentralisées. Il n’y aura plus de capitaux propres, mais des jetons. On peut dire qu’elles sont plus dignes de confiance et qu’elles permettent une distribution équitable des richesses en temps réel.

En 2021, les DAO ont pris de l’importance, notamment sur les NFTs, de nombreuses collections ont ajouté une DAO à leur feuille de route, permettant ainsi aux collectionneurs d’avoir leur mot à dire dans la direction du projet.

Des votes à la collecte de fonds et à la croissance de la communauté, les DAO ne feront que se développer en 2022. Même face à l’incertitude concernant les réglementations et les normes juridiques, ils gagnent de la vitesse avec leur nature décentralisée et, sur la base de l’élan récent, nous verrons sûrement plus de mises à jour en 2022.

*(Decentralized Autonomous Organization) est une entité fonctionnant grâce à un programme informatique qui fournit des règles de gouvernance automatisées à une communauté.

16. Les stablecoins seront plus réglementés

Cela signifie à la fois davantage de mesures d’application de la part de la Securities and Exchange Commission & Co. et au moins les prémices d’une véritable tentative d’élaboration de règles. La bonne nouvelle est que les régulateurs américains semblent ouverts à l’existence des monnaies stables. Comme l’a souligné l’investisseur Lyn Alden, un marché réglementé de stablecoins signifierait essentiellement une nouvelle injection massive de liquidités garanties par des bons du Trésor dans le monde entier. Pour moi, cela ressemble à une formule de pression à la hausse sur les prix des actifs cryptographiques, pour le meilleur ou pour le pire.

17. D’autres pays adopteront le bitcoin comme monnaie officielle

Immédiatement après l’annonce par le Salvador de sa nouvelle politique en matière de bitcoins, des rapports ont indiqué que d’autres pays, principalement en Amérique du Sud, envisageaient des mesures similaires. Ils viennent d’être fortement encouragés par la Banque d’Angleterre, qui a reçu le 21 décembre le feu vert pour saisir près de 2 milliards de dollars des réserves d’or du Venezuela.

Cela envoie un message clair à tout pays qui ose repousser l’hégémonie néolibérale : Pas votre banque, pas votre or. Le bitcoin présente une alternative clairement attrayante à cette menace.

18. La pandémie va “se terminer”

Dans son post de fin d’année, Bill Gates prévoit que nous verrons la fin effective de la pandémie de COVID-19 en 2022. Bien que Gates mette l’accent sur les vaccins, il semble beaucoup plus probable que la variante hyperinfectieuse Omicron mette fin à la pandémie en infectant plus ou moins tous ceux qui ne sont pas encore vaccinés (et en tuant un nombre substantiel d’entre eux).

19. Le “metaverse” de Facebook va se déliter

Les premiers rapports trimestriels sur les ventes et l’utilisation de la réalité virtuelle sont soit mauvais, soit fortement édulcorés. Puis la société redéfinit ce qu’elle entend par “metaverse” de la même manière qu’elle n’a cessé de reculer sur la Libra. Des centaines de millions de dollars sont gaspillés. Tout le monde s’accorde à dire depuis le début, que l’idée d’utiliser des lunettes pour utiliser le réseau social était extrêmement stupide.

20. Les NFTs créent de nouvelles opportunités de propriété, et remixent les anciennes

NFT, ou jeton non fongible, est un terme à la mode que beaucoup d’entre nous ont entendu pour la première fois en 2021. Nouvelle façon de déterminer la propriété d’un bien numérique à l’aide d’un registre blockchain, les NFT sont de plus en plus populaires sur la scène artistique et les objets de collection.

LIRE  Solana a augmenté de 12 000 % cette année - tout ce qu'il faut savoir avant d'acheter le concurrent d'Ethereum.

Mais le potentiel des NFTs va bien au-delà des œuvres d’art numériques excentriques. Les NFTs sont également utilisés pour l’achat de terrains numériques dans des mondes virtuels et pour la propriété, l’octroi de licences et l’édition de musique de nouvelle génération. Certains observateurs voient un avenir où les NFT donneront accès à des ventes spéciales ou à des produits en édition limitée. Que diriez-vous d’utiliser un NFT comme billet de concert ? Ou lorsque vous vous connectez en ligne à votre jeu vidéo préféré ? Attendez-vous à voir tout cela en 2022.

“Les possibilités des NFTs sont infinies, puisqu’ils peuvent être utilisés pour enregistrer la propriété de n’importe quel bien unique”, a déclaré Alex Atallah, cofondateur d’OpenSea, dans un e-mail. “Nous voyons déjà les premiers cas d’utilisation des NFT comme billets d’événements, licences de logiciels, adhésions à des fan-clubs, ou autrement liés à des expériences interactives.”

21 De plus en plus de marques vont entrer dans l’espace NFT

Au deuxième semestre 2021, nous avons commencé à voir de plus en plus de marques s’intéresser activement aux NFTs. Et avec un volume des ventes atteignant 9 milliards de dollars en 2021, les possibilités sont infinies.

Des entreprises puissantes telles que Nike et Adidas ont émergé, Nike a acquis les trailblazers RTFKT studios, et Adidas s’est associé à un certain nombre de sociétés NFT, notamment BAYC, Punks comic et Coinbase.

De toute évidence, il ne s’agit là que d’un galop d’essai, les marques continueront à étendre leur présence dans l’espace NFT et le métavers tout au long de l’année 2022 et nous devrions certainement nous attendre à de nouveaux venus sur la scène.

Certaines des plus grandes marques américaines, dont Nike, travaillent déjà à l’extension de l’application des NFTs. Mais les NFTs utilisés dans les produits de consommation ne sont peut-être que la partie émergée de l’iceberg. Que diriez-vous d’utiliser un NFT pour prouver que vous êtes vous-même ?

“Nous avons constaté une certaine évolution des NFTs axés sur les artistes vers des NFTs axés sur l’accès ou l’autorisation“, a déclaré Dixon de Stellar. “Il y a eu récemment une fête à New York où les gens pouvaient accéder à la fête en achetant un NFT. Je me demande donc si l’on ne va pas s’intéresser à l’utilisation des NFT pour l’identité numérique.”

Le secteur des jeux vidéo, qui pèse 85 milliards de dollars, est peut-être l’un des domaines les plus fertiles en potentiel pour les NFT. Certains des plus grands studios les expérimentent déjà. Et avec toutes les discussions autour du métavers, les NFTs pourraient servir d’éléments de base pour un monde numérique de nouvelle génération.

Les joueurs ont déjà l’habitude de se préoccuper des biens numériques, le potentiel des NFT est donc énorme : quelques millions d’utilisateurs de NFT contre près de 3 milliards de joueurs”, a déclaré M. Atallah. “Nous assistons à des développements passionnants lorsqu’il s’agit de l’intersection entre les NFT, les jeux et le métavers.”

22. Des piratages et des rançons plus importants

Les crypto-monnaies ont été utilisées pour faciliter des millions de dollars de paiements de ransomware en 2021. Cela s’explique par le fait que les monnaies numériques présentent des caractéristiques qui les rendent attrayantes pour les criminels. Elles sont difficiles à suivre, elles ne connaissent pas de frontières et, une fois le paiement effectué, il est presque impossible de le retrouver.

“Nous devons nous attendre à voir davantage de criminels se tourner vers les crypto-monnaies et les services qui promettent d’obscurcir les fonds illicites en raison de l’idée fausse d’un anonymat total”, a déclaré dans un e-mail Gurvais Grigg, agent technique principal chez Chainalysis. “Les bitcoins attirent les criminels pour les mêmes raisons qu’ils attirent ceux qui les utilisent à des fins légitimes : C’est transfrontalier, instantané et liquide.

Grigg et d’autres s’attendent à ce que la finance décentralisée, une industrie naissante mais florissante à la frontière des crypto-monnaies, soit une cible populaire pour les cybercriminels en 2022. La finance décentralisée, ou DeFi, implique une finance qui fonctionne indépendamment d’une autorité ou d’une institution centrale. Au lieu de s’appuyer sur un réseau de banques ou de cartes de crédit, les gens peuvent se connecter directement aux produits DeFi sur un réseau distribué.

Bien que l’industrie n’en soit qu’à ses débuts, le DeFi est un espace en évolution rapide, hautement technique et doté d’un énorme potentiel. En tant que tel, il a attiré beaucoup d’attention et d’investissements, ce qui le rend propice aux activités criminelles.

“Les criminels sont susceptibles d’explorer le DeFi à la fois comme une cible pour le piratage et comme un moyen de tenter de blanchir des fonds”, a déclaré Grigg. “En raison de la nouveauté de DeFi et de l’explosion de son adoption sur les marchés développés, ces plateformes sont des cibles faciles pour des criminels expérimentés qui ont déjà mené des piratages similaires.”

Et vous, quelles sont vos previsions pour 2022 ?

Vous avez un projet de NFT, vous avez une collection à venir, n’hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis d’entendre vos idées.
X10 VOTRE TRAFIC SUR GOOGLE
Obtenez un accès VIP à des conseils exclusifs en matière de référencement et de marketing stratégique que je ne partage qu'avec mes abonnés. Téléchargez GRATUITEMENT des guides, des check listes et des modèles pour accélérer le trafic de votre site web.
S'abonner
Airyourvoice
maxime.troubat@gmail.com
1 Comment
  • antoine decaix
    Posted at 23:09h, 06 January Reply

    Très bon article une belle vision de 2022.

Post A Comment

X10 VOTRE TRAFIC SUR GOOGLE
Obtenez un accès VIP à des conseils exclusifs en matière de référencement et de marketing stratégique que je ne partage qu'avec mes abonnés. Téléchargez GRATUITEMENT des guides, des check listes et des modèles pour accélérer le trafic de votre site web.
S'abonner
close-link